top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurLaurent

Oh Arbres, citoyens !


Ainsi donc, nous sommes arrivés à la fin de notre périple dans les Cévennes. Après 3 semaines en Ardèche et 3 semaines en Lozère, nous voici complètement transformés. Des muscles imprévisibles se sont développés, nos corps se sont habitués aux pentes «piste noire» des différentes châtaigneraies dans lesquelles nos doigts habiles ont tout ramassé…sauf les amanites (ou anamites ;-) ) tue-mouche, évidemment.

Il est bientôt temps de retrouver la civilisation, la ville, le bruit, mais aussi la mer et le climat tempéré de la Camargue et de la Provence. Mais avant cela, laissez-moi vous conter ma relation à la forêt, lieux magiques qui ont vu déambuler mon corps et mon esprit depuis quelques temps…

Il n`y a rien de plus impressionnant qu’un arbre centenaire. Se poser à ses côtés, ressentir son énergie, imaginer ce qu’il a vécu depuis qu’il est sorti de terre. Sentir sa douce force tranquille, respirer son calme tout en observant le nombre de petites et grosses bestioles qu’il côtoie, imaginer que sa partie enterrée est autant vaste que sa partie visible… On a vu des beaux arbres depuis notre départ, de toutes sortes aussi. Un majestueux séquoia géant posé au milieu des châtaigniers en Ardèche, des noyers tortueux en Isère, des châtaigniers impressionnants aux Bancels…





Tous les citer serait bien évidemment impossible tant ils sont présents dans ces régions. Le mélange «chênes verts / pins / sapins / feuillus / châtaigniers » m’a particulièrement marqué. Nous sommes allègrement passés d’une forêt à une autre en quelques mètres. Nous avons pu bénéficier de leurs richesses, des tonnes de mirabelles de chez Jeannine et Raymond, des châtaignes chez Aurelia et Francois, en passant par les coings de Poussiels ou les cèpes du Pont de Montvert…


Ces arbres, ils nous ont parfois fait transpirer. Les 15 stères de 40 à fendre au merlin, les innombrables brouettes à remonter jusqu’au camion de Cédric, le tronçonnage du figuier de Poussiels, victime des effets de la tempête Ciaran,.. Ils nous ont également permis de faire des maths : si une stère de châtaigniers de 40cm fait environ 500kg, combien de tonnes Amaël a-t-il porté avec ses gros bras de hockeyeur si le camion peut contenir 6 stères ? Cela vaut bien quelques entraînements avec Harry, et quelques cours à Planzette, non ?




Il y aurait encore tant à dire sur les arbres et les forêts... L’ombre bienvenue des noyers chez Philippe, le reflet des feuilles sur notre tente Tipi lors de la pleine lune, le feu salvateur du gîte à Ventalon, le patchwork automnal de la Lozère… Ils nous rappellent également que malgré leur apparence majestueuse, ils souffrent énormément ces dernières années. Les périodes de sécheresse à répétition, les effets de la pollution, les changements de températures et/ou les maladies sont autant de facteurs qui fragilisent ces complexes et subtils écosystèmes… Nous les avons vu souffrir de la chaleur en août et en septembre, se faire arroser massivement en octobre, puis souffrir avec les rafales de vent en novembre…


Ils nous rappellent surtout que, comme eux, nous sommes intimement liés les uns aux autres...

4 Comments


gantesmm
Nov 14, 2023

Moi aussi je suis fascinée par les arbres et j'adore les peindre ! Ils sont tellement changeants : tout nu (pour certains) en hiver, puis couverts de bourgeons qui vont donner des petites feuilles d'un vert tendre et ensuite le miracle des fleurs et toute la palette des couleurs de l'été jusqu'au summum à l'automne !

Maintenant tu connais le lieu où j'ai grandi. Enfant et ado j'allais souvent me ressourcer dans le petit bois de châtaigniers derrière la ferme. Et c'est dans ce bois que mon père allait ramasser les pousses de châtaigniers pour faire des paniers pendant l'hiver.

Profitez bien du soleil du Sud !

Bises à vous 4

Michelle

Like

Isabelle Alborghetti
Nov 12, 2023

Merci Laurent de nous rappeler l’importance et la beauté des arbres et de nous rappeler aussi l’interdépendance entre tous les règnes qui coexistent sur notre planète! 🙏🏻

Like

Hélène Champrenaud
Hélène Champrenaud
Nov 11, 2023

Cher Laurent, nous raconter ces arbres nous transmet autant de douceur, de force, de tendresse, de vitalité à chacun de nous qui t avons lu! Un merci plein de reconnaissance!🌲🌳🍀☘️🌿

Like

Marion M
Marion M
Nov 11, 2023

Merci Laurent et Anaïs pour ces derniers posts cévenols.


Bien contente d’avoir appris comment les châtaignes sont épluchées en grosse quantité… J’espère que vous avez glané le secret pour les éplucher chez soi 😉


Merci aussi pour ces belles photographies d’arbres.


Bon vent vers le sud !

Like
bottom of page