top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAnaïs

Mélanges...


Raclette et bord de mer ; amis et woofing ; piscine et cuisine ; aroma et poterie…


Voilà un aperçu des mélanges que nous avons faits à Puechabon chez nos amis Cathy et Daniel.

Avec Cathy, nous avons suivi notre formation en aromathérapie intégrale aux côtés d’Alain Challandes. C’est ainsi que nous nous sommes rencontrées, que le lien s’est créé et s’approfondit depuis.


Cathy et Daniel sont deux passionnés et fins connaisseurs de flore, en particulier de flore tropicale. Indonésie, Gabon, Costa Rica, Patagonie… Ils ont emporté leurs valises en différents endroits du monde avant de les poser à Puechabon, entre Nîmes et Montpellier. Ils les posent aussi régulièrement à La Sage, en haut de nos montagnes valaisannes, qu’ils affectionnent particulièrement.


C’est donc à Puechabon que nous passons une semaine, qu’ils nous font une place au milieu de leur vie et de leur maison musée, qui regorge de statues, peintures, livres, dessins et plantes bien entendu.




Cathy avait orchestré de nombreuses rencontres pour nous faire découvrir son univers, autant professionnel, culturel, qu’amical, et pour nous permettre de plonger les mains dans la terre, puisque nous sommes en terre potière. Un artisanat dont nous partageons le plaisir.


Dès notre arrivée, nous avons donc l’honneur de rencontrer Martine, sa prof de poterie d’il y a 20 ans en arrière, et son mari Dominique, dans leur atelier à Viols-en-Laval (ah il y a des noms de village quand même…). J’y découvre la technique de la terre sigillée, technique ancestrale utilisée par nos ancêtres greco-romains, qui consiste, en gros, à fabriquer un émail à partir d’argile (que Martine et Dominique vont chercher autour de chez eux) mélangée à de l’eau. Après adjonction d’un défloculant et une repos d’une journée environ, l’émail est prêt à être appliqué sur les pièces, avant leur première cuisson. La deuxième cuisson se fait en enfumage, en raku. Le résultat est splendide, entre orange, noir et blanc. Leurs créations nourrissent mon besoin de beauté !




Passant d’un univers à un autre, mais toujours avec un haut niveau d’expertise, je participe à un atelier donné par Cathy autour de la lavande. Inspirée par ma récente expérience de la distillation de la lavande (vous vous souvenez?), surgit la question suivante, que Cathy a envie d’explorer : sait-on différencier la lavande vraie, la lavande aspic et le lavandin ?

Et vous, sauriez-vous les reconnaître ?

Pour illustrer son propos, nous allons en amont dans la garrigue ramasser de la lavande aspic, tandis que Cathy se fournit en lavandin et lavande vraie auprès d’un producteur local de plantes aromatiques. Au passage, nous y respirons la Rose de Damas et Amaël goûte au piment noir ! Pas la même sensation dans le nez !!

Lors de l’atelier, nous observons les plantes et leurs différences, au niveau des feuilles, de la hampe florale, nous froissons les feuilles et les sentons et bien sûr humons aussi leur version distillée. Ce sont des voyages bien différents que nous offrent ces huiles essentielles ! Cathy distille ses connaissances tout en nous laissant rencontrer ces grandes mères.

Nous sommes accueillis par Marie dans sa grande maison à Saint-Jean-de-Fos avec beaucoup de générosité. Daniel, Laurent et les enfants nous rejoignent pour le dîner partagé au coin du feu, et se mettent en scène pour clôturer l’atelier : ils jouent l’histoire de la fourmi et du grain de blé pour illustrer la lavande aspic, qui nous parle de l’interdépendance entre les êtres. Merci Amaël, je n’oublierai plus la morale de la lavande aspic !


Pour ceux qui veulent connaître la réponse :

la lavande vraie, lavandula angustifolia (qui signifie en latin «étroit» pour caractériser ses feuilles) se distingue par sa tige composée d’une seule fleur. La lavande aspic, lavandula latifolia spica (latifolia signifiant à feuilles larges) quant à elle a une hampe florale avec une intersection avec deux autres branches, il y a donc 3 fleurs par tige. Le lavandin enfin, comme son nom latin l’indique, lavandula hybrida, est un hybride des deux, il a donc les deux sortes de tiges.

Quant à leur huile essentielle, je ne peux que vous inviter à prendre un moment pour respirer chacune d’elle et vous laisser transporter par leurs différentes puissances…


Nous étions en amis chez Cathy et Daniel mais pas que. Nous y avons aussi fait un peu de wwoofing : nous nous sommes rendus disponibles pour les aider à divers petits chantiers où un coup de main était bienvenu. Ainsi Laurent a aidé Daniel à nettoyer les joints de la piscine, tandis que je proposais une nouvelle organisation dans leur cuisine ! Amaël quant à lui ramasse les olives.


Nous sommes ensuite allés rencontrer leurs amis Hubert et Marie-Thérèse, qui ont vécu plusieurs années dans la Communauté de l’Arche (où j’ai fait ma formation de réflexologie), leur beau potager et «Papy Chêne», vieux de 400 ou 500 ans. Que de vies dans une vie…

Nous visitons aussi Saint-Guilhem-le-Désert, un lieu étape sur le chemin de Saint Jacques, empreint d'histoire et de beauté, avec son platane légendaire.


Au milieu de tout cela, Cathy fêtait son anniversaire ! Et elle avait envie d’une raclette au bord de la mer… Mélange improbable, mais superbe ! Entre baignade, coquillages, feu de bois, châtaignes, raclette et un splendide coucher de soleil, la journée fut belle !




Avant de quitter les terres potières, nous avons la chance d’aller à Argileum, qui ouvre ses portes uniquement pour nous. Un centre dédié à la poterie, construit sur les restes d’un atelier familial de poterie, depuis la fabrication de l’argile jusqu’à sa cuisson. Nous avons droit à une visite guidée particulière, mais aussi à un atelier avec un potier, entièrement disponible pour nous accompagner dans notre expérience. Deux heures pour créer une pièce et lui mettre de l’engobe (des couleurs appliquées comme de la peinture avant cuisson).


Ainsi, nous avons vécu différents mélanges, plongé dans des univers variés et partagé de beaux moments d’échanges, de rires et de voyage immobile à écouter divers récits du bout du monde.


Encore mille mercis Cathy et Daniel de nous avoir accueillis dans votre monde, de vous être laissés bousculer par notre présence un peu envahissante et d’avoir rempli nos cœurs de beaux souvenirs ! Merci Cathy pour toute cette organisation de main de maître ! Merci Daniel de t'être rendu ainsi disponible malgré tes engagements professionnels !


Telle la palette d'un peintre, telles les couleurs d'un coucher de soleil, les mélanges sont savoureux...




2 Comments


Hélène Champrenaud
Hélène Champrenaud
Nov 26, 2023

Chers vous quatre! Merci de nous faire voyager, découvrir, s enrichir, rêver…de tout ce que vous vivez! Vous êtes généreux , intéressants, et tellement aimants! Mille tendresses!🫶🫶🫶🫶

Like

Isabelle Alborghetti
Nov 25, 2023

Que c’est intéressant de pouvoir différencier la lavande vraie de la lavande aspic et du lavandin ! Merci pour les éclaircissements!

Les jolies photos témoignent de la richesse des expériences que vous vivez ! Trop beau !


Like
bottom of page