top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurLaurent Clavien

La Martinique, c’est Dengue !




Nous voici donc de l’autre côté de la Grande Gouille. Nous avons atterri au chaud il y a de cela une semaine. L’arrivée à Fort-de-France contraste avec le départ d’Orly… Quelques degrés de différences, d’autres mentalités, une autre humidité aussi..


Nous avons séjourné à Schoelcher durant 3 nuits, afin de nous acclimater et prendre nos marques… Baignade, restau, marché, bus,… mais très vite la ville nous ennuie. Nous sommes donc désormais au milieu des terres, près de la ville de St-Joseph, dans une ferme agroécologique, qui pratique la permaculture et l’élevage en plein air 100 % naturel. Fini le lit king size, bonjour les matelas de sol et la tente… fini le jacuzzi, bonjour la baignade dans la rivière ou la douche fraîche en extérieur avec un jet d’eau… Il est encore trop tôt pour que je vous décrive avec précision ce lieu, mais il a un côté magique et rudimentaire à la fois… Ici, le seul superflu se trouve dans la nature luxuriante et dans les concerts des grenouilles et autres bestioles la nuit. Si parfois on pouvait trouver la ville bruyante, et bien ici, c’est carrément le Paléo tous les soirs… La différence entre la nuit et le jour me marque le plus. En quinze minutes, il fait nuit… et en quinze minutes, les bruits, les odeurs, les sons et l’ambiance changent…


Nous prenons nos marques dans cet univers tout nouveau pour nous. L’accueil de nos hôtes est chaleureux. Marinella et Jean-Jacques sont deux passionnés et passionnantes personnes. Nous avons également la chance de nous trouver avec d’autres wwoofeurs avec qui le courant est tout de suite bien passé. Apolline et Damien sont deux jeunes motivés qui viennent de partir de France pour un long trip en dehors de l’Hexagone. Ils sont arrivés ici une semaine avant nous et eux ont fait le choix de faire la traversée en bateau. Une autre expérience…



Les enfants sont à fond. Amaël se prend au jeu de la photo est devient jour après jour un super reporter journaliste photo qui immortalise les fleurs et les colibris qui tournent autour de nous. Lohan a découvert toutes les cachettes des poules et des cannes. Il ramasse ainsi beaucoup d’oeufs et s’entraîne pour Pâques… Et il devient aussi en expert en dessin dans le cahier que Pierre lui a offert...


Seul bémol au tableau, ce sont les petites bêtes qui piquent. Entre les moustiques tigres, les yen-yen ou encore les culicoïdes, ce sont autant de bestioles qui nous empêchent d’exposer nos corps virils et musclés… Nous sommes donc contraints à nous camoufler sous des T-Shirts à longues manches et des pantalons. Et il vaut mieux le faire, notre co-wwoofeur Damien a chopé - enfin un moustique tigre l’a choppé- et du coup, une forte Dengue s’est emparé de son corps. Courbatures, maux de tête, fièvre,… bref, autant de symptômes que nous tenterons de ne pas tester durant notre séjour sur cette belle ile...



Comments


bottom of page